Négociation Raisonnée de Harvard appliquée aux relations humaines

Une approche nouvelle de la négociation dans les relations humaines.

Conflit à gérer dans une équipe, négociation salariale annuelle, menace de grève, négociation avec les délégués du personnel, les syndicats, le comité d’entreprise, sanction disciplinaire, traitement de revendications diverses… sont le lot habituel de tout manager ou responsable des ressources humaines.
La négociation raisonnée est une clé d’entrée bien adaptée à la gestion des relations humaines. N’y manquait que l’utilisation de cas spécifiques maintenant disponibles.

 

Objectifs de la formation :

Découvrir les processus à l’œuvre dans les situations citées ci-dessus :
  • Limiter ou accepter les risques de blocage.
  • Gérer la relation dans la tension.
  • Construire une stratégie gagnante directement applicable.
  • Vivre le conflit comme source de richesse pour l’entreprise.

Détails :

  • Durée : 2 jours.
  • En intra sur le site de l’Entreprise.
  • En inter entreprises sur la région parisienne.

Public :

  • Les managers d’équipe.
  • Les chefs de département ou de service.
  • Les DRH et leurs collaborateurs.
  • Les patrons de PME, filiales d’établissements.

Programme :

  • Cas n° 1 : Négociation salariale annuelle entre un chef d’établissement et un délégué syndical.
  • Cas n° 2 : Négociation pour le passage aux 35 heures.
  • Cas n° 3 : Négociation suite à une faute professionnelle présumée.
  • Cas n° 4 : Négociation de coupes budgétaires à répartir par service.
  • Cas n° 5 : Négociation d’une convention collective.

 Ces cas permettront d’aborder les principales Communications HEC suivants :
  • Découvrir, revendiquer et partager de la valeur, objet de la négociation.
  • Créer de la valeur par élargissement du champ négociable.
  • Gérer et résoudre un conflit.
  • Gérer la peur de la grève, l’illusion du pouvoir, la relation de complicité.

Méthodes pédagogiques  :

Approche originale utilisant les cas de HARVARD et mélangeant deux types d’observation et d’apport :
  • Etudes de cas.
  • Mises en situation de négociation (individuelles et/ou en sous-groupes).
  • Discussions (analyses comparatives).
  • Le déroulement des négociations et la qualité des résultats obtenus sont ainsi étudiés en groupe. Les participants peuvent juger des stratégies gagnantes ou perdantes.
  • Un canevas général de préparation est proposé en conclusion.
  • L’ouvrage de Fisher et Ury est remis à chaque participant.